• Black Facebook Icon
  • Black Twitter Icon
  • LinkedIn Social Icône
  • Mémo-livre

V comme vieillir

Selon Amadou Hampâté Bâ qui nous a transmis de nombreuses informations sur la tradition orale des pays d’Afrique, la vie se compose de 3 degrés subdivisés chacun en 3 degrés de 7 ans.


ͽ Il y a le degré de l’enfance ou degré inférieur :

  • 0-7 ans : 1 er degré du degré inférieur : l’enfant est à l’école de sa mère et voit tout à travers elle.

  • 7-14 ans : 2 ème degré il est à l’école de l’extérieur : on reçoit l’enseignement de ses pairs, du professeur, et de tout ce qui constitue son environnement mais il vérifie auprès de sa mère.

  • 14-21 ans : 3 ème degré il se sépare petit à petit de sa mère en raisonnant par lui-même.

À 21 ans il a donc fini le premier cycle : il a fait un 1 er tour dans toutes les initiations.


ͽ Ensuite il rentre dans l’âge adulte :

  • 21-28 ans : il entre dans les apprentissages de ses pairs et de ses anciens.

  • 28-35 ans : il renforce ses apprentissages pour les faire siens.

  • 35-42 ans : il prend la mesure de ce qu’il a appris pour se forger son propre point de vue.

À 42 ans il a ainsi fait un nouveau cycle dit de renforcement : il est un homme fini qui peut parler.


ͽ Puis vient l’âge du vieillard : celui qui sait.

  • 42-49 ans : il apprend à prendre une posture de sachant et commence à enseigner.

  • 49-56 ans : il approfondit sa façon de transmettre.

  • 56-63 ans : il prend son propre chemin de transmission.

À 63 ans il a passé un cycle de vieillesse dans lequel il doit avoir rendu ce qu’il a reçu avant.


ͽ Après il est hors du parcours et on ne peut plus rien exiger de lui. Il fait ce qu’il veut.


On voit que cette façon de voir la vie place les vieux en haut d’une longue ascension de la connaissance, qui est confirmée par les quatre étapes de vie dont parlait le philosophe Carl Gustav Jung :

  • Il y a l’âge de l’athlète où son image est au centre de ses préoccupations.

  • Ensuite il y a l’âge du guerrier qui souhaite combattre les autres dans tous les domaines pour toujours être le meilleur en tout.

  • Puis, il y a l’étape de la communication où il se place en enseignant voulant aider autrui.

  • Enfin vient l’étape spirituelle où le sage se rend compte du chemin parcouru.



Dans les deux visions du vieillissement que je viens de décrire il n’est pas réellement important de se baser sur le temps qui passe, mais plutôt sur un stade que l’on a passé. Il n’est pas fait mention de dégradation corporelle mais d’évolution toujours positive qui force le respect. Je pense que ces valeurs mises au centre de notre culture moderne seraient aussi une bonne évolution pour notre société occidentale.


Pour ma part, c’est comme cela que ma grand-mère m’a donné sa vision des anciens que l’on respectait et accompagnait dans les difficultés de fin de vie parce qu’ils faisaient partie du cycle de la vie. Ils n’étaient pas un fardeau mais ils avaient fait leur part et avaient le droit de se reposer sur les épaules de la génération suivante.

10 vues1 commentaire
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now