Les murs porteurs

Nous avons parlé des anciens lors des derniers posts, et de l'empreinte qu'ils laissent dans nos vies et de la difficulté de les laisser partir. J'ouvre ici un thème sur deux chansons : qu'est-ce qui nous fait tenir et ce qui reste.




Pour la première chanson sur ce sujet, je vous propose le titre "Les murs porteurs" écrit par Christophe Cirillo sur une musique de Calogero et interprété par Florent Pagny.

C'est une chanson récente, 2013, qui permet à ce dernier de renouer avec des œuvres originales après un album de reprises latines.


L'intérêt pour le projet Mémo-livre en musique est bien évidemment son sujet : les murs porteurs.


Les histoires de notre passé, on l'a vu, sont liées à nos anciens et se placent sur une tradition familiale, une transmission de ce qu'il y a de plus beau comme des plus grandes souffrances. Le discours de ceux qui transmettent est souvent rempli d'émotions et le cœur peut être lourd à l'évocation de certains sujets.


Qu'est-ce qui va faire que l'on a envie de revisiter ce passé ?


L'envie de revisiter nos anciens comme nous l'avons vu, mais pas que...


Le besoin de comprendre le présent à la lumière du passé, aussi...


La sensation que notre soutien par delà le temps vient du plus profond de nous-même, que ce qui nous maintient debout vient de plus loin que notre simple existence. C'est cette notion de murs porteurs :

"des amis en béton, ... un frère, une petite sœur"

Il y a des gens, des choses, des principes qui nous portent par delà les difficultés de la vie parce qu'on les a choisis comme nos points de repères.


Ils portent en eux ce que l'on y a déposé :

l'amour d'un père disparu trop tôt dont on partage les souvenirs comme un trésor,

un travail qui s'est imposé à nous et qu'on a su apprivoiser à plusieurs,

tous ces virages de la vie qui nous ont rapprochés et ont fait de nous le soutien de l'autre.


La vie c'est ce qu'on en laisse mais aussi ce qu'on y trouve : des murs porteurs.


Spéciales dédicaces à mes murs porteurs ! Merci d'être là !


Et vous qui sont vos murs porteurs ?