Pourquoi nous confier la sauvegarde de la mémoire de votre famille ?

Le déroulement de votre projet est détaillé, organisé et conduit progressivement à la production de votre livre, du premier rendez-vous à la relecture.

Mais le narrateur peut parfois manquer d'inspiration et j'ai les clés pour relancer la discussion, compléter et intégrer des documents (photo et images) précieux pour votre famille.

Une recherche qui enrichit le récit

Cependant, j'ai remarqué qu'en recherchant dans les documents officiels sur les sujets en cours, on peut parfois découvrir des secrets de famille dont le narrateur a déjà entendu parler et qui peuvent donner l'occasion de nouvelles histoires.

Ces recherches peuvent aussi être l'occasion de découvertes qui peuvent enrichir le récit

Cela peut être la description jour par jour de l'avancée du régiment d'un aïeul sur le front,

ou le contexte de la naissance d'un protagoniste de l'histoire, 

ou encore un article de journal qui décrit un fait dont le narrateur m'a parlé.

Un complément sur

la généalogie familiale

Je peux aussi compléter la connaissance de l'arbre généalogique du narrateur, en retrouvant qui d'une cousine, qui d'un grand-oncle.

Là encore, mon but n'est pas de faire une recherche pour compléter votre arbre, mais plus pour remplir un trou dans l'histoire familiale afin de mieux l'équilibrer ou peut-être de retrouver des informations qui vont parler au narrateur et lui rappeler d'autres souvenirs.

outil utile : Généatique : Le logiciel de généalogie pour vos recherches - Réalisez de beaux arbres - Partager vos recherches généalogiques avec vos proches. - gratuit. Téléchargement ici

Des documents précieux

L'histoire familiale que me raconte le narrateur est la base d'un texte, mais il sera beaucoup plus parlant si l'on peut le voir en images.

Je ne saurais que trop conseiller de rajouter des annexes à votre livre autobiographique, avec les photos de famille qui seront ainsi sauvegardées avec la description des vies qui y sont liées.

Mais aussi, on peut y voir des documents comme le certificat d'étude que la grand-mère est si fière d'avoir obtenu, l'acte de propriété de la maison de famille qui montre depuis quand elle est dans la famille et qui l'a achetée, les actes de naissances, le discours du prêtre lors du décès de la petite cousine...

Tout ce que le grenier comporte de trésors peut être une source précieuse pour votre livre autobiographique.

C'est aussi une formidable occasion pour le narrateur de replonger aussi dans ses souvenirs et d'en raconter plus encore.

Je peux aussi aller chercher des images pour trouver les objets dont le narrateur m'a parlé : quel genre de bassinoire était-ce et la poussette et le berceau...