Le temps de l'écriture

Un récit fidèle et fluide

Vient le temps de l'écriture, que je fais seule à mon bureau.

Je construis la trame de l'histoire sur une base chronologique, mais aussi en fonction des personnages qui me sont donnés par le narrateur. 

Mon objectif principal est le respect des récits qui m'ont été confiés.

Je ne transforme aucune histoire familiale et dans la mesure du possible, j'utilise les guillemets pour citer mot pour mot les phrases du narrateur en essayant autant que faire se peut d'y faire apparaître l'accent et le phrasé particulier du narrateur.

L'aspect romancé de mon travail n'est là que pour lier les personnes citées et les histoires entre-elles. Mais à aucun moment, je ne brode sur un nouveau sujet, sauf s'ils ont fait l'objet d'une découverte lors de mes recherches, et que le narrateur souhaite le voir apparaître dans le récit (un avenant au contrat sera créé pour le spécifier).

Le récit se faisant en fonction de ce qui m'est donné par le narrateur, je préfère ne commencer l'écriture qu'une fois l'ensemble des informations recueillies, afin d'être sûre de choisir l'axe le plus adapté à l'ensemble des informations en ma possession.

Une fois le livre autobiographique écrit, il est relu par le narrateur afin de vérifier qu'il est fidèle à son désir et qu'il n'y a pas d'erreur d'incompréhension de ma part.

La relecture

Bien sûr le document est relu par un professionnel sous contrat, pour les corrections grammaticales d'usage.

Pendant ce temps, je rencontre le narrateur pour définir l'image et le titre pour la première de couverture, et le résumé pour la quatrième de couverture.

La couverture, le format, les options d'impression sont définis avec les membres de la famille concernés et le narrateur dès le début du projet.

Il reste ensuite un travail de mise en page avec un sommaire, une indexation des annexes dans le document.

L'impression

Je sert ensuite d'intermédiaire pour l'impression du document auprès d'un imprimeur. Il faudra juste me dire le nombre d'exemplaires supplémentaires que vous désirez.

Il s'agit d'un ouvrage sur votre histoire familiale qui vous est personnel. Il n'est donc pas prévu d'édition chez un éditeur pour une diffusion grand public. Sachez que si tel était votre choix, il faudrait changer les noms des personnages et des lieux, ce que je peux faire à votre demande.